08 février 2011

Article de presse publié dans le journal Sud-Ouest du 7 février 2011

Les apiculteurs se restructurent

Refonte des statuts pour être plus efficace dans la protection de l'abeille.

Hier matin, les adhérents du syndicat des apiculteurs du Lot-et-Garonne, L'abeille de Gascogne, se sont retrouvés dans la salle des fêtes de Tombebœuf pour l'assemblée générale de la structure. à la tribune, se trouvaient notamment la présidente du syndicat lot-et-garonnais Jacqueline Gastal - qui représente les 220 apiculteurs du département - et Henri Clément, président de l'Unaf (Union nationale de l'apiculture française).
Au cours de la matinée, il fut notamment question de la refonte des statuts du syndicat et de l'harmonisation de ceux-ci avec les syndicats des départements voisins, afin de rendre plus performant la défense du métier d'apiculteur et donc de l'abeille. Henri Clément a ainsi rappelé qu'il fallait se mobiliser contre les menaces invisibles. En ligne de mire, les produits chimiques utilisés par l'agriculture qui ne tueraient pas directement l'abeille mais qui l'affaibliraient grandement. Dans le but d'en faire la démonstration, les apiculteurs français souhaitent donc se regrouper pour financer des études et, le cas échéant, engager des poursuites juridiques.

À noter que le rucher école de Lacépède va dispenser ses premiers cours. Inscription et renseignements au 05 53 41 27 51 ou au 05 53 71 27 58.

Aucun commentaire: