10 octobre 2011

MANIFESTATION à AGEN CONTRE LE CRUISER OSR - MOBILISATION GÉNÉRALE


Face à la menace que représente le Cruiser sur le colza pour nos abeilles en sortie d’hivernage,
Face aux autorisations répétées du Cruiser sur le maïs, malgré l’annulation par le Conseil d'État en février 2011,
Face à des années d’ignorance du gouvernement des demandes d’interdiction des insecticides néonicotinoïdes,
Nous vous appelons à vous rassembler
à Agen, Parking du Gravier
Samedi 15 octobre 2011 à 13h30
avec vos combinaisons et enfumoirs pour cheminer en direction de la préfecture en disant :
« Non au Cruiser, et non aux enrobages de semences par des neurotoxiques ! »


Cher(e)s collègues,

Notre syndicat départemental organise le samedi 15 octobre une manifestations contre l’autorisation du pesticide Cruiser OSR sur le colza.

L’UNAF vous invite à suivre ce mouvement. Depuis l’autorisation en juin dernier du Cruiser OSR, l’UNAF a attaqué la décision devant les tribunaux et le dossier suit son cours. Avec votre concours, députés et sénateurs ont posé plus de 130 questions parlementaires. L’intersyndicale que nous souhaitions organiser n’a pas abouti, mais il est aujourd’hui important que les apiculteurs se mobilisent.

Bien cordialement,
Le bureau de l'Abeille Gasconne

Ailleurs en France, le même jour :

A Dijon avec les apiculteurs des syndicats de la Région Bourgogne et Franche-Comté et le GDSA de la Côte-d’Or
Point de RDV de la manifestation : 9H30 devant l’Hôtel de la Préfecture – rue de la Préfecture - Dijon

A Grenoble, manifestation unitaire de toute la profession apicole
Point de RDV de la manifestation : 14H30 devant l’Hôtel de la Préfecture – Place de Verdun - Grenoble
____________________________

Le Cruiser OSR®
Fabricant : SYNGENTA Agro S.A.S
Matières actives : combinaison d’un insecticide et de deux fongicides
1. Thiamétoxam (insecticide de la famille des néonicotinoïdes)
2. Fludioxonil (fongicide)
3. Métalaxyl-M (fongicide)
Autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée par le Ministre de l’agriculture :
- Date : 3 juin 2011 Plantes concernées : les crucifères oléagineux (donc le colza, plante très attractive pour les abeilles)
- Autorisation rendue sur avis favorable de l’ANSES du 15 octobre 2010 (http://www.anses.fr/Documents/DPR2007ha3336.pdf)
Le Cruiser OSR, cousin des insecticides Cruiser et Cruiser 350
Comme ses cousins le Cruiser et le Cruiser 350, le Cruiser OSR est utilisé en traitement de semences, ce qui lui permet d’être diffusé tout au long de la vie de la plante dans l’ensemble de ses parties, y compris les fleurs, dans lesquelles les abeilles vont puiser le nectar et le pollen.
Comme eux, il contient la substance active « thiamétoxam », insecticide systémique extrêmement puissant aux effets toxiques avérés pour l’abeille (5400 fois plus toxique pour les hyménoptères que le DDT). Avec l’AMM du Cruiser OSR, la substance est désormais autorisée sur le maïs, les betteraves, les pois, le colza et plusieurs légumes. La structure chimique du « thiamétoxam » est très proche de l’imidaclopride, la substance active du « Gaucho ».
De 2008 à 2011, le Ministre de l’agriculture a accordé année par année des AMM au Cruiser et au Cruiser 350 pour l’enrobage des semences du maïs (visité par les abeilles pour son pollen). Le Cruiser 350 est identique au Cruiser, il a simplement changé de nom pour contourner les différents recours juridictionnels. L'UNAF a en effet déposé quatre recours au Conseil d’Etat en 2008, 2009 pour le Cruiser, et 2010 et 2011 pour le Cruiser 350. En février 2011, la Haute juridiction a annulé l’AMM « Cruiser » au motif que son autorisation reposait sur une méthode d'évaluation du risque non conforme à la réglementation. Néanmoins, cette victoire juridique est intervenue alors que l’autorisation du Cruiser avait expiré, et le Cruiser 350 peut toujours être commercialisé dans l’attente d’une décision du Conseil d’Etat. Ce printemps, la Slovénie a retiré l’AMM Cruiser sur maïs du fait des surmortalités des colonies apicoles.

Aujourd'hui, le Cruiser OSR est autorisé en enrobage de semences de colza, plante à fleurs très attractives pour les abeilles, alors qu'il était préconisé de ne pas implanter de cultures à fleurs après un maïs Cruiser.
Des risques pour les abeilles
Les abeilles sont soumises à des risques d’exposition à toutes les étapes de la culture du colza traité, et même au-delà :
- lors des semis - avec les émanations de poussières de matière active ;
- lors de la guttation - ce processus biologique de la plante qui conduit à l’apparition de gouttelettes est une source importante d’eau pour les abeilles ;
- lors de la floraison - les abeilles viennent prélever nectar et pollen ;
- lors des cultures suivantes - les insecticides néonicotinoïdes persistent plusieurs années dans les sols et contaminent les cultures suivantes.

Aucun commentaire: